ALSACE DU 29.9.06

Le Stade de slalom en piste
Après avoir bénéficié d'importants travaux de terrassement, les trois hectares du Stade de slalom, au Markstein, ont été réensemencés dernièrement grâce à une technique d'hydropulsage qui respecte l'environnement. Désormais, la station n'attend plus que les premiers flocons pour accueillir les skieurs sur cette piste de compétition d'une longueur de 600 m et d'un dénivelé de 170 m. Pour réaliser cette opération, le conseil général du Haut-Rhin a déboursé 450 000 €, et les communautés de communes de la région de Guebwiller et de la vallée de Saint-Amarin 25 000 € chacune.


Marsktein Prêt pour l'hiver
Après avoir bénéficié de travaux de terrassement, les trois hectares du Stade de slalom, au Markstein, ont été réensemencés dernièrement grâce à une technique d'hydropulsage qui respecte l'environnement.
Cinquante mètres de large, 19 mâts d'éclairage modulable, dix canons à neige… à la station du Markstein, on n'attend plus que les premiers flocons pour accueillir les skieurs sur la piste du Stade de slalom, entièrement réaménagée ces derniers mois. Pelleteuses et bulldozers ont déserté la piste de compétition pour laisser place aux premières pousses d'herbe. En effet, les trois hectares du Stade ont été renaturés par l'entreprise de travaux publics Baumgart, grâce à une technique particulière d'hydropulsage. L'ensemencement a été réalisé avec un mélange de graines rectifié par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges (achillée, fétuque, millefeuille, trèfle, canche…), de colle et d'un colorant vert biodégradable.
Slalom géants
« Sur la partie supérieure de la piste, il y avait des zones à arnica, souligne François Grunenberger, le vice-président du syndicat mixte pour l'aménagement du Markstein-Grand Ballon. Près de 3 500 m©˜ ont été replaqués avec le gazon existant qui avait été stocké, et la reprise est intéressante puisqu'on observe déjà des pousses d'arnica », précise-t-il. Quant à l'usage du Stade de slalom, d'une longueur de 600 m et d'un dénivelé de 170 m, il est principalement destiné à l'entraînement des clubs de ski qui sont parfois jusqu'à onze le samedi après-midi. « Dorénavant, cette piste permettra de tracer deux courses en slalom spécial aux normes internationales, ainsi que des slaloms géants pour les jeunes », indique Pascal Munsch, le directeur du syndicat mixte. Autre nouveauté : trois points d'ancrage en béton ont été dispersés le long de la piste. « Ils serviront à accrocher un câble sur le treuil des dameuses. Cela permettra de damer la piste en remontant la neige et ainsi de la conserver plus longtemps », observe Pascal Munsch. Coût global de l'opération : 500 000 €, financé à 90 % par le conseil général du Haut-Rhin, puis à parts égales par les communautés de communes de la Région de Guebwiller et de la vallée de Saint-Amarin. Une stèle avec le nom du Stade de slalom devrait être inaugurée en mars prochain le long du GR 5.
Remplacement de téléskis
Par ailleurs, d'autres travaux ont d'ores et déjà été approuvés par le Département. « Nous allons remplacer les deux téléskis de la Fédérale par un seul téléski à perche, et la piste du Tremplin sera réaménagée, explique François Grunenberger. Si tout va bien, la saison 2008-2009 devrait voir l'arrivée d'un télésiège quatre places qui desservira tout le domaine, du Tremplin 2 au point le plus haut de la station », s'enthousiasme le vice-président. Au total, entre 2003 et 2009, ce seront dix millions d'euros qui auront été injectés par le conseil général dans la modernisation des stations du Markstein et du Grand Ballon, classées « site d'intérêt départemental ».
Céline BechlerCet hiver, au Markstein, les skieurs découvriront la nouvelle piste du Stade du slalom, élargie et éclairée. Photo d'archives Mathieu LerchLes trois hectares du stade de slalom du Markstein ont été entièrement réaménagés ces derniers mois. Ils ont notamment été réensemencés. La station n'attend désormais plus que les premiers flocons pour accueillir les skieurs sur la piste


Projet Espace nordique
Avant l'arrivée des premiers skieurs, le syndicat mixte pour l'aménagement du massif du Markstein-Grand Ballon va procéder à l'amélioration des gares d'arrivée des téléskis de la Grenouillère 3 et du Tremplin 1. Par ailleurs, un parc nordique sera créé cet automne pour les skieurs de fond. « Il s'agit d'une aire d'évolution avec des zones d'apprentissage ludiques, des petites boucles adaptées à tous les niveaux », décrit Pascal Munsch, le directeur du syndicat mixte. Cette zone, protégée des intempéries, se situera dans le prolongement des prés de la Grenouillère au sein d'une boucle de 2 km de circonférence. Conçu en collaboration avec le ski club de Ranspach et le comité départemental de ski de fond, l'espace nordique comportera également un stand de tir à 10 m de biathlon. « On pourra aussi utiliser cet espace en été pour une animation tir à l'arc », complète François Grunenberger, le vice-président du syndicat mixte du Markstein-Grand Ballon. Financé à 90 % par le conseil général du Haut-Rhin et à hauteur de 10 % par les deux communautés de communes de la Région de Guebwiller et de la vallée de Saint-Amarin, cet aménagement représente un budget de 20 000 €.


 retour page presse