ALSACE DU 17.10.03 

STATIONS Markstein : André Speckbacher nouvel exploitant
Comme nous l'avions déjà annoncé dans une édition précédente, c'est André Speckbacher, commerçant de sports d'hiver bien connu, installé à Bitschwiller-lès-Thann (Speck-Sports) et au Markstein, qui est le nouvel exploitant de la station haut-rhinoise. La convention de délégation de service public a été signée hier en fin d'après-midi à l'hôtel Wolf du Markstein, entre Étienne Bannwarth, conseiller général de Soultz, et président du syndicat mixte Markstein ? Grand Ballon, et André Speckbacher, PDG de Markstein Loisirs, une SARL qu'il vient de créer avec son associé guebwillérois Jean-Claude Bini. Ce dernier sera directeur de la station, une fonction qu'il remplissait déjà, sous l'égide du syndicat mixte, qui assurait la gestion de la station en régie, pour un an, en attendant de la confier à un partenaire privé. Comme il le fera pour trois autres stations « prioritaires » du département, le conseil général du Haut-Rhin apportera un soutien substantiel au Markstein, dans le cadre d'un programme pluriannuel de développement. Ainsi, pour les cinq prochaines années, 6 millions d'euros seront investis en faveur du développement de la station, avec le concours des communautés de communes de Saint-Amarin et de Guebwiller, à hauteur de 10 %. La station du Lac Blanc héritera pour sa part d'une aide de 9 millions, le Schnepfenried de 6 millions, de même que le Ballon d'Alsace. Le Département devrait également pouvoir compter sur une participation de la Région et des fonds structurels européens. J.-M.C.


Markstein : c'est signé !
La convention de délégation de service public a été signée hier soir dans la station alsacienne, entre le nouvel exploitant, André Speckbacher, Pdg de la société Markstein Loisirs, et le syndicat mixte.

La nouvelle avait déjà été annoncée, notamment dans nos colonnes, récemment : le nouvel exploitant des installations du Markstein est André Speckbacher, par l'intermédiaire de la SARL Markstein Loisirs, qu'il vient de créer, avec son associé Jean-Claude Bini. Les documents contractuels ont été signés hier, à l'Hôtel Wolf du Markstein, entre Étienne Bannwarth, président du syndicat mixte Markstein ? Grand Ballon, et André Speckbacher, commerçant bien connu dans le milieu du ski, installé à Bitschwiller-lès-Thann et au Markstein. Cette convention, d'une durée de cinq ans, concerne l'exploitation des installations de la station, été comme hiver. Le syndicat mixte reste propriétaire du matériel lourd (remontées mécaniques et enneigement artificiel), tandis que l'exploitant possède le reste des équipements, comme les engins de damage et embauche le personnel chargé du fonctionnement. Jean-Claude Bini sera directeur de la station, une fonction qu'il remplissait déjà lors de l'exercice précédent, sous couvert du syndicat mixte, qui assurait provisoirement, en régie, le fonctionnement du site. À travers plusieurs taxes, l'exploitant s'acquittera d'un loyer,re versé au syndicat mixte, en guise de loyer, dont le montant moyen devrait tourner autour de 150000 E par an. En plus de la gestion des remontées mécaniques et de l'enneigement artificiel, l'exploitant assure la sécurité du domaine skiable, sous couvert des communes concernées (Oderen et Fellering), ainsi que l'exploitation du bar-restaurant, situé au bas des pistes de ski. De son côté, comme l'a relevé François Tacquard, conseiller général de Saint-Amarin et président de la commission montagne au Département, le conseil général s'engage, dans les cinq prochaines années, à investir la somme de 6 millions d'euros au Markstein, dans le cadre d'un programme d'aménagement pluriannuel. Cette décision fait suite au classement prioritaire attribué à quatre stations du département, à savoir le Markstein ? Grand Ballon, le Schnepfenried (4 millions d'euros), le Lac Blanc (9 millions) et le Ballon d'Alsace (6 millions). Le Département compte également sur une aide de la Région Alsace et des fonds structurels européens. Les communautés de communes (Saint-Amarin et Guebwiller) mettront également la main à la poche pour le Markstein, à hauteur de 10 % de ces aides.

La signature officielle de la convention entre Etienne Bannwarth, président du syndicat mixte Markstein ? Grand Ballon et le nouvel exploitant André Speckbacher, Pdg de Markstein Loisirs et son associé Jean-Claude Bini, directeur de la station (de gauche à droite). Jean-Michel Cuenot


 retour page presse