DNA 25.6.2007

Hier lors de l'inauguration, les artistes ont fait leur entr»e en piste, juste le temps d'un extrait. (Photos DNA›-›VP)

C'est peu de dire que les spectacles propos»s toute la semaine au Markstein se d»marquent du cirque traditionnel. Les artistes en pr»sentaient quelques extraits, hier, ż l'occasion de l'inauguration.

Troisiňme »dition prometteuse pour le CirkŔMarkstein. Cette ann»e, et pour la premiňre fois, une Vosgienne accueillait les visiteurs. Un clin d'oeil au Parc naturel r»gional des Ballons des Vosges. ī›Nous voulions avoir notre mascotte›™, lance souriant Marc Doppler, cheville ouvriňre de l'»quipe organisatrice et b»n»vole.
›Ce n'est pas la seule nouveaut». Aprňs deux »ditions seulement, le CirkŔMarkstein sait d»jż se renouveler, et c'est peut-Õtre lż aussi la cl» de son succňs. Les artisans du festival du cirque, qui s'ouvrait hier sur les hauteurs du Markstein, sont d'ailleurs ravis›: ī›Il a fallu rajouter des dates de spectacles et un deuxiňme chapiteau›™, commente Marc Doppler.

Des spectacles pas ordinaires

Depuis la premiňre »dition en 2005, le CirkŔMarkstein est pass» de 540 ż 6›500 participants. L'ann»e derniňre, ils »taient 3›000. Tous les spectacles »taient complets, le sentier des arts du cirque »galement. Cette ann»e, malgr» le nombre de spectacles plus importants encore, il ne reste plus que quelques places.
›C'est que ces spectacles sont conformes ż la r»putation qu'est en train de se forger le CirkŔMarkstein›: des num»ros qui sortent de l'ordinaire, qui t»moignent d'une v»ritable recherche de cr»ativit» et d'originalit» de la part de leurs auteurs, et d'un vrai savoir-faire. Hier, lors de l'inauguration sous chapiteau, les spectateurs ont plong» dans une autre dimension. Pr»sent»s les uns aprňs les autres par St»phane Herrada, organisateur et conteur, les artistes ont fait leur entr»e en piste, juste le temps d'un extrait.
›On a ainsi pu rencontrer, dans un grand moment de cabaret, la famille Pi»don (une compagnie venue du Gard) avec laquelle on a revu les grands classiques du dressage version comique. Et puis, il y avait aussi les Bambini, venus de Champagne, qui ont revisit» sur des airs d'accord»on les personnages du clown blanc et de l'Auguste dans un num»ro mÕlant »quilibre, acrobatie, musique et jonglerie.
›Pour cette troisiňme »dition, les organisateurs ont voulu apporter une nouveaut» sous la forme d'un sentier musical, avec des cr»ations m»talliques color»es et rocambolesques, plus accessible pour les petits. Ils ont ainsi am»nag» un jardin du vent, qui sert de test, en vue de la quatriňme »dition, dans le cadre d'une collaboration avec les enseignants. Des circuits p»destres balis»s, de dur»e et de difficult» variables, ont aussi »t» trac»s. Ils repr»sentent au total sept heures de marche.
›ī›Notre objectif, c'est avant tout de faire d»couvrir le Markstein, de quelque maniňre que ce soit, et de faire vivre la station›™, confie Marc Doppler. Patient, il sait que les v»ritables retomb»es, en terme de fr»quentation, ne se feront sentir qu'avec le temps. Une initiative en tout cas salu»e par FranŃois Tacquard, conseiller g»n»ral du canton de Saint-Amarin. Ce dernier a profit» de la circonstance pour pr»senter ce festival comme ī›un »v»nement riche en promesses›™, qui complňte le projet de d»veloppement touristique de la station en hiver.

Une subventiondu D»partement

Ce projet de 10›M›ń est financ» par le syndicat mixte Grand-Ballon Markstein -›qui regroupe le D»partement du Haut-Rhin et les deux communaut»s de communes de Guebwiller et de Saint-Amarin. Il a d»but» il y a deux ans et durera encore cinq ans. ī›Dans le cadre du d»veloppement de la station se pose la question des animations d'»t», dont la station est encore un peu d»pourvue. Vue la qualit» des animations propos»es par la CirkŔMarkstein, l'»v»nement m»riterait un partenariat plus construit›™, souligne-t-il.
›Marc Doppler, qui a investi prňs de 35›000›euros, peut compter sur une subvention du D»partement du Haut-Rhin et de la communaut» de communes de Saint-Amarin, dont quatre maires »taient pr»sents. Ceux de Oderen, de Kruth, de Fellering et de Ranspach. Reste encore ż confirmer, la subvention de la com-com de Guebwiller et environs.

Virginie Pruvot

Les animations se poursuivent jusqu'ż dimanche prochain,
T»l:›06›83›76›95›50, www.cirkomarkstein.com

Le programme

Le festival CirkŔMarkstein se termine ce dimanche 1er juillet. Les spectacles ont lieu dans de vrais chapiteaux de cirque de 200 et 150 places. Accueil des spectateurs 15›mn avant la repr»sentation. Voici les dates et heures des s»ances publiques (les autres »tant r»serv»es aux scolaires).
›SPECTACLES. Mercredi ż 14›h›: Alors, Ńa commence quand›? par la compagnie Bambini (Champagne) spectacle circo-burlesque ż partir de 3 ans. Dur»e›: 1›h. Mercredi ż 14›h›30›: Le Cirque de la famille Pi»don par la compagnie Le Cirque Pi»don (Gard). Dur»e›: 1›h›30. Dimanche ż 14›h›: Achile Feudor par la compagnie SuShtiol (Franche Comt») montreur de cirque ż partir de 5 ans. Dur»e›: 45›mn.
›SENTIER DES ARTS, DE LA NATURE ET DU SPECTACLE. Plusieurs d»parts dimanche entre 13›h›30 et 16›h. Mercredi, plusieurs d»parts entre 10›h et 15›h. Tout public.
›SENTIER MUSICAL›: d»couverte de la nature et de structures sonores, mercredi, plusieurs d»parts entre 10›h et 15›h, et dimanche, ż l'occasion d'une promenade en pleine nature autour du Markstein, les enfants iront ż la rencontre d'animateurs et ż la d»couverte de leur structure en bois qui d»livreront leurs sons et leurs rythmes. Plusieurs d»parts entre 13›h›30 et 16›h. Tarifs›: spectacle tout public›: 8›ń. enfant de moins de 12 ans›: 6›ń. Carte Ircos - S»zame›: 6›ń.

© Derniňres Nouvelles D'alsace, Lundi 25 Juin 2007. - Tous droits de reproduction r»serv»s

 

 


 retour page presse