Alsace 13.6.2007

Une marche sonore et artistique au Markstein
À partir du lundi 18 juin, une promenade originale attendra les marcheurs au Markstein : munis d’une carte, d’un CD et d’un lecteur MP3, ils suivront un itinéraire tout en écoutant une création sonore de l’artiste Pierre Redon. Au gré des étapes, la cueillette de l’arnica, l’agriculture et le développement touristique seront évoquées à travers des témoignages.
Pierre Redon, compositeur, réalisateur et cofondateur à Limoges du collectif musical L’oreille électronique, se définit comme un « artiste sonore ». L’an dernier, il a participé à l’appel à projets du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, « Suivez l’artiste », qui vise à soutenir et promouvoir des projets culturels innovants sur le territoire du Parc (lire ci-contre). Son projet, la création d’une « marche sonore » au Markstein, a séduit le Parc qui en a fait l’un de ses lauréats 2006. « C’est une bonne idée pour développer un " tourisme vert" sur un parcours de marche, sans panneaux qui saturent l’espace, sans impact sur le paysage » commente Violaine Jost, chargée d’études en charge du développement culturel au Parc des Ballons.


Un parcours de trois heures
Cette création se présente comme un parcours que chaque participant vivra à l’aide d’un baladeur et d’une carte sur le secteur du Markstein. La randonnée commencera, à partir du lundi 18 juin, à la Maison d’accueil du Markstein où le promeneur devra emprunter un baladeur MP3. Le prêt est gratuit, mais pour réaliser la marche, il faudra acheter une carte et un CD pour le prix de 10 euros (une seule carte-CD est nécessaire par groupe et elle est réutilisable à volonté). Dans un premier temps, une vingtaine de lecteurs MP3 seront disponibles.
Des sons enregistrés pendant l’hiver


Le parcours dure environ trois heures, dont 1h20 d’écoute. Dans l’écouteur, pas de chants d’oiseaux ou de commentaires classiquement touristiques, mais une véritable « création électroacoustique » réalisée à partir d’enregistrements effectués sur le site en hiver et de témoignages de personnalités et d’habitants du secteur. Ces témoignages évoquent la cueillette de l’arnica, une ancienne et importante activité au Markstein, l’agriculture de montagne, l’écologie, le développement touristique et son impact sur le site… une façon originale de découvrir le Markstein et ceux qui y vivent et y agissent.
Avec cette autre particularité : se laisser bercer, en plein été, par des sons enregistrés l’hiver.


Ce projet sera également présenté lors du 5e festival « Plein les sens » qui se déroulera à Mulhouse/Saint-louis les 28, 29 et 30 septembre. Parmi les partenaires, on trouve également le syndicat mixte Markstein-Grand Ballon, qui a dans ses cartons plusieurs projets de promenade et souhaitait proposer aux marcheurs quelque chose de différent, l’Association vosgienne d’économie montagnarde, l’hôtel Wolf (Markstein) et la marque Weleda (utilisatrice d’arnica).
Si l’initiative remporte du succès auprès des promeneurs, cette idée de « marche sonore » pourrait dans l’avenir faire école sur d’autres sites.


À NOTER. Les personnes qui ne veulent ou ne peuvent pas faire la marche peuvent simplement écouter le CD chez eux. On peut se le procurer dans les lieux suivants : point d’accueil du PNRBV au Grand Ballon, Maison du Parc à Munster ; office de tourisme de la région de Guebwiller/Soultz ; office de tourisme de Saint-Amarin ; hôtel Wolf au Markstein et ferme -auberge du Treh. On peut aussi le commander par chèque à l’adresse suivante : Les sœurs Gréées-mercier-Ferrier, 23340 Faux-la-Montagne. Édition standard : 13 euros (port compris), édition numérotée avec dessin 25 euros.

 


Isabelle Bollène


 retour page presse